Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 12:19

Ca faisait un moment que j'en parlais et je me suis donc décidé !

Je vais essayer de faire bouger les choses même si il y a 0,01% de chance que ça aboutisse. Il faut absolument modifier les dates des soldes de notre pays.

J'essaie de récolter 1000 signatures pour pouvoir transmettre un dossier à M. Macron et son ministère : Pouvez-vous signez ici ?

Dans ce climat économique difficile, beaucoup d'entreprises de détail souffrent (surtout dans le prêt-à-porter). Il faut absolument que nous améliorons nos marges et je pense que la solution pour aider nos chères PME est de décaler la date des soldes.

Si je prends l'exemple de Cuir-City, la saison hiver est très importante car elle représente 2/3 de notre chiffre d'affaires annuel. Nous sommes très dépendants du climat et croisons les doigts chaque année afin que les saisons climatiques soient respectées. Malheureusement, les hivers sont de plus en plus courts et décalés et nous arrivons très vides à la période des soldes sans qu'il y ait eu encore une seule gelée ! Difficile d'écouler donc nos pièces chaudes au prix fort, elles seront soldées dès le mois de Janvier.

Je propose donc de décaler la date des soldes de deux semaines la première année, puis de quatre semaines la deuxième.

Avec un gouvernement qui semble bougé sur certains sujets cruciaux, j'ai bon espoir que notre requête soit examinée. Nous enverrons un dossier très complet à Monsieur Macron dès que nous aurons récolté les 1000 signatures.

Alors aidez-nous à sauver nos PME, signez ici !!!

Published by David Thiry
commenter cet article
25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 15:41

Cela fait maintenant 4 ans que j'ai créé DT2M, structure qui a repris le site cuir-city.com en Novembre 2011 (Le site internet appartenait au groupe D3T (MotoBlouz) que j'ai co-fondé avec Thomas Thumerelle). Quand j'ai repris, le site vivotait, il fallait redonner un gros coup de boost. Il est vrai que l'on ne s'en occupait plus, Motoblouz consommant toute notre énergie. Cependant le potentiel était là, même si le prêt-à-porter cuir reste un marché de niche (100M€ à peine).

Si on fait le bilan de ces quatre années, je pense qu'on est plutôt pas mal : On devrait clôturer cette année à 4,2M€ HT de CA alors que nous étions à 1,2M€ HT quand j'ai repris. Les effectifs sont passés de 4 personnes à presque 20 pendant ces quatre ans. Le BP pour 2016 devrait nous amener à plus de 7M€ HT de CA (donc CA X7 en 5 ans) et nous deviendrons leader sur le marché du cuir en 5 ans.

Mais toute cela n'est dû qu'au virage pris il y a trois ans et qui s'est accéléré cette dernière année. En effet, l'ouverture de boutiques était une révolution pour le pure player que nous étions mais indispensable (voir ma réflexion sur le sujet à l'époque ici). En 2016 la CA boutique devrait pour la première fois dépasser le CA web.

Sans le retail, aujourd'hui, nous n'existerions pas. Cuir-City commence tout doucement à devenir une marque et ça, c'est uniquement parce que nous avons pignon sur rue. Idem pour les repeat buyers qui étaient quasi-nuls sur le web, mais avec les boutiques nos clients deviennent de plus en plus fidèles. Bref de bonnes décisions prises au bon moment et une émulation positive des équipes grâce à notre croissance.

MAIS LE PLUS DUR RESTE MAINTENANT A CONSTRUIRE

Je pense qu'il est "assez facile" d'amener une enseigne à 6/7M€ de CA, surtout en ouvrant des points de vente physiques et en endettant la structure. Maintenant Il faut que le projet soit pérenne et surtout que la rentabilité soit au rendez-vous ! C'est là qu'est le plus gros challenge si on veut pouvoir continuer à croitre sereinement. Il faut piloter la machine avec beaucoup de pragmatisme : l'entrepreneuriat est la maitrise d'une multitude de métiers, il faut être bon partout, connaitre ces chiffres sur le bout des doigts, ne rien laisser passer. Vivre à 100% pour son projet ; sous la douche, avant de dormir ou en voiture ; il n'y a jamais de répits pour se remettre en question et prendre des décisions !

Avoir de grandes ambitions et surtout mettre toutes les chances de son coté pour y arriver.

C'est aujourd'hui que l'aventure commence !

Published by David Thiry - dans e-commerce Cuir-city
commenter cet article
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 10:57

Ca fait trop longtemps que je n'ai pas posté mais les projets cuir-city s'enchainent très vite et la croissance est au rendez-vous.

Plus ça avance, plus je suis convaincu du concept cuir-city. Mais quel est-il au juste ?

Tout part du site internet www.cuir-city.com : Nous sommes les leaders en France du prêt-à-porter cuir. Plus de 1500 références, toutes les marques, du choix, un check des prix des concurrents pour assurer aux clients de payer le meilleur prix, de l'envoi express offert pour tout achat d'un cuir... Bref tous les ingrédients sont là pour faire de nous un leader pérenne et en constante progression. Mais ce n'est pas ça le concept cuir-city !

Comme le font de plus en plus de nombreux purs players, nous avons décidés de nous lancer dans le retail en ouvrant nos boutiques. Créer un proximité avec nos clients afin qu'ils puissent essayer, toucher nos produits. Le cuir est une matière noble qu'on a besoin de "sentir". C'est toujours compliqué d'acheter un blouson sur Internet. Même si on peut considérer que le web représente 15% du marché de l'habillement de la personne, 58% des vêtements vendus en ligne le sont avec un prix barrés. Les clients viennent surtout chercher du prix, le succès des sites de ventes privées en est la preuve.

Il fallait donc faire venir nos clients en boutique et leur faire vivre une expérience  de shopping palpitante. Les accueillir dans des belles boutiques, avec des vendeurs passionnés et souriants, de véritables ambassadeurs de notre marque.

Le concept :

Notre concept est simple : On expose dans nos boutiques un panel représentatif de notre catalogue produits pour que nos clients puissent comparer les différentes matières, essayer les blousons et consulter les différents coloris. Puis nous les dirigeons sur nos écrans tactiles de 24 pouces dispersés un peu partout afin qu'ils puissent avoir accès à notre immense catalogue. Nous leur proposons alors de faire venir les produits non disponibles en moins de 24h ou les envoyer directement chez eux. De plus nous appliquons les prix du web dans nos boutiques ce qui garantit au consommateur d'acheter son cuir moins cher !

C'est un avantage concurrentiel fort comparé aux boutiques traditionnelles qui ont un choix limité. Nos modèles sont bien sûr des marques comme apple ou amazon.

L'expérience client :

On peut prendre aussi l'exemple de la chaine d'hotels Four seasons et son fondateur Isidore Sharp. Il a été le premier à proposer du shampoing dans toutes les chambres (à partir du constat que les femmes n'aimaient pas se laver les cheveux avec du savon et emportaient toujours leur flacon de shampoing). Puis il a mis a disposition pour la première fois des sèche-cheveux, des miroirs de maquillage ou des peignoirs afin que ces clients voyages légers. Il a également proposer des salles de remise en forme, de la literie haut de gamme, des spas. L'obsession de l'excellence et l'innovation permanente ont permis à Four Seasons de devenir incontournable et de connaitre un franc succès.

Autre exemple : Le transporteur FedEx s'est fait connaitre à ces débuts pour avoir affrété un avion tout spécialment pour qu'une cliente affolée reçoive sa robe de mariée la veille de son mariage. Vous vous doutez bien que l'opération n'était pas rentable pour la marque mais cela a fait tellement de bruit que les invités de ce mariage se sont mis à recourir exclusivement à FedEx pour leurs livraisons prioritaires et ont continué à le faire peandant des années. La culture exceptionnelle du service client a permis de devenir LA référence mondiale du transport prioritaire.

Bien sûr, nous n'avons pas la prétention de nous comparer à ces sociétés, mais ce sont forcément des modèles.

Voici une photo de notre dernière boutique ouverte il y a 15 jours dans un centre commercial du Nord de la France (à Douai).

20141122 112402 resized 1

 

Si un jour vous passez dans une de nos boutiques, mon souhait est que votre expérience de shopping soit exceptionnelle et inoubliable.

Du choix, des prix, de la qualité et beaucoup de service, voici des ingrédients qui ont fait leur preuve et si on ajoute un peu de surprise et de magie, je pense qu'on ne sera pas loin d'y arriver.

 

Published by David Thiry - dans Cuir-city
commenter cet article
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 19:36

 

 

Published by David Thiry - dans MotoBlouz
commenter cet article
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 18:03

Ca fait un petit moment que je n'ai pas posté... En effet je suis en train d'essayer de retracer mon aventure (en compagnie de Thomas Thumerelle). Je ne sais pas si cela va aboutir à quelque chose mais je vais publier sur ce blog quelques extraits.

Me voici en 2004 là où l'aventure de MotoBlouz a commencé :

Comme à chaque "grandes vacances" Thomas Thumerelle et moi nous retrouvions dans le Nord de la France, prêts à passer ces trois mois ensemble. Pas toujours évident de trouver des occupations pour des jeunes de notre âge mais je dois dire que nous nous sommes jamais ennuyés lorsque nous étions à deux. Ces retrouvailles estivales étaient devenues un rituel ;  Une habitude pour ses deux inséparables que nous sommes depuis la plus tendre enfance. A l'époque, Thomas était étudiant à L'ESC Toulouse et les occasions de passer du temps ensemble étaient plutôt rares. Alors comme chaque année nous allions passer ces vacances à travailler sur un projet qui pourrait nous ramener un peu d'argent. Ce n'est pas que nous en manquions puisque nous provenons tous les deux d'une famille plutôt aisée ; mais c'était plutôt le moment d'assouvir notre envie d'entreprendre.

L'année précédente, nous avions organisé un tournoi de jeux vidéo. On n'était pas forcément des passionnés mais on s'était lancé ce défi au début de l'été justement. On avait alors créé une association (PES tournament), négocié avec la Mairie de Lille le prêt gratuit d'une salle, trouvé des sponsors qui nous avaient fourni des lots et proposé aux participants une buvette des plus lucratives. Au final on avait battu le record du nombre de participants à ce type de tournoi et réussi l'exploit de faire déplacer plus de cinq cents "gamers" avec leur télé et leur console sous le bras en provenance de toute la France ! On avait même eu le droit à notre article dans la Voix du Nord qui nous avait rendu très fier à l'époque.

Mais ce qui nous avait rendu les plus fiers, c'est que nous avions réussi à gagner chacun mille cinq cents euros grâce à cet événement géré comme des vrais businessmen que nous n'étions pas à l'époque. Je pense que c'est une étape importante qui a validé notre envie d'entreprendre ensemble et confirmé notre amitié sans faille. Une amitié commencée presque vingt ans plutôt à la petite école de la ville de Courrières dans le Pas-de-Calais.  On dit souvent en rigolant que nous avons fait notre business plan en maternelle mais il est vrai que ce coup de foudre amical est le pilier de notre aventure.

Revenons donc à l'été 2004. Après donc diverses expériences, il était temps de passer aux choses sérieuses, il était temps de créer NOTRE société ! Mais fallait-il encore trouver l'idée...

En cette année olympique, nous étions affutés comme des athlètes grecques et nos dents rayaient les parquets. Nous nous intéressons à l'actualité du moment et un phénomène a alors attiré notre attention : le boom d'internet ! Certes ce n'était pas un fait nouveau mais la net économie sortait à peine de sa longue convalescence après le crash de 2000 et redevenait attractive grâce à l'arrivée du haut débit qui allait changer notre façon d'utiliser le web. A l'époque il y avait 40% de la population en France qui avait accès à la toile et les sites les plus connus sont américains et s'appellent Yahoo ou encore eBay.

EBay justement ! je ne vais pas vous faire l'offense de vous présenter ce site mais à l'époque c'était LE gros site e-commerce connu de tous en France et déjà un mastodonte du web avec ses 135 millions d'utilisateurs dans le monde. Il constitue un revenu d'appoint pour des millions de personnes et peut même être leur première source de revenu. Il permettra aussi à des entrepreneurs de créer leur société, leur emploi et de réussir. Cela va d'ailleurs être notre cas...

Thomas et moi avions donc trouver notre occupation de l'été et on se décida à créer notre boutique eBay. Il nous restait plus qu'à trouver quoi vendre ! C'est à cet instant que je me dois de vous narrer mon contexte familial qui aura une très grande importance à l'époque. En effet, nous n'avions pas besoin de chercher très loin puisque je suis originaire d'une famille de commerçants. Je dois vous avouer que je suis assez fier de mon éducation et des valeurs que mon entourage m'ont apportées. J'ai toujours vu mes parents travailler du lundi au dimanche, rentrer tous les soirs après 20h et prendre très peu de vacances. Si je leur demandais de l'argent de poche pour mes sorties avec les copains, c'était à la seule condition de me lever le lendemain (malgré être rentré au petit matin) pour aller les aider sur les marchés le dimanche. Chaque conversation tournait autour de leur activité, ils vivaient et dormaient commerce. C'est la base pour un entrepreneur ! Mes parents étaient donc des commerçants ils avaient quatre boutiques de prêt-à-porter cuir dans des galeries marchandes du Nord et faisaient aussi les marchés. Dès l'âge de quatorze ans mon paternel m'emmenait avec lui "aux achats" au Sentier à Paris. J'ai donc très vite attrapé le virus et appris les bonnes méthodes. Il s'avérera par la suite que cette fibre commerçante sera un parfait complément au profil et aux études de Thomas.

On est allé alors piocher dans le catalogue familial pour trouver nos fameux articles à vendre sur eBay. Mon père, à l'époque, avait un petit rayon "moto" qui avait sa place dans sa boutique de cuir car un des ses fournisseurs avait décliné quelques blousons en version motard. On se rend compte alors qu'il n'y a aucune offre de blousons moto sur la Toile. De plus, on se dit tous les deux, que les motards seraient une clientèle facile à fidéliser car ce sont des passionnés et qu'ils auront toujours besoins de quelque chose. En réalité, nous n'avons pas réfléchi très longtemps car quinze jours après  le début de nos recherches, nous étions déjà à Paris pour acheter ces fameux blousons. Je pense que l'enclenchement de notre succès est venu de notre rapidité d'enchainement qui nous a permis de déceler très vite le potentiel et passait à la vitesse supérieure. Un bon entrepreneur doit savoir prendre la bonne décision très vite et ne plus regarder en arrière afin d'aller au bout de son idée.

Nous voici donc à Paris, chez un fournisseur pakistanais à Aubervilliers avec nos économies. Nous achetons quarante blousons moto à 50€ HT pièce qui nous allons vendre 150€.  On rentre donc le coffre de la voiture chargé, impatients de mettre nos acquisitions en ligne. Là encore on n'a pas attendu deux jours, puisque que le soir même on se débrouillait pour faire les photos et nos premières annonces apparaissaient. Après tant d'années, je peux maintenant vous l'avouer je ne suis pas très fier de la qualité des produits vendus à l'époque mais après tout business is business ! Les risques, eux, étaient limités puisque mon papa nous avait promis de nous reprendre les blousons si nous n'arrivions pas à les vendre. Mais nous n'avons même pas eu le temps de nous poser la question, ces doubles peaux pour motards se sont vendus très très rapidement. Waouh une énième aventure estivale qui allait encore se terminer par un succès ? Pas vraiment en fait puisque cette fois les gains allaient être plus importants et surtout beaucoup plus faciles à obtenir ! On s'est alors décidé de se lancer dans la grande aventure !

Published by David Thiry - dans MotoBlouz
commenter cet article
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 10:40

Cuir-City.com recrute ! Dans le cadre de notre fort développement nous recrutons dans le domaine de la distribution/e-commerce, pour postuler, rien de plus simple, envoyez un CV et une lettre de motivation à l'adresse : d.thiry@cuir-city.com.

 

Nous recherchons pour notre boutique de Lille :
- Un conseiller de vente 35h

 

Description du poste

Sous la responsabilité du Responsable Commercial, vous serez le premier relais du Magasin Cuir-City de Lille.

Vos missions principales sont les suivantes :

  • Conseil à la clientèle dans le but d’optimiser le Chiffre d’affaires du point de vente
  • Encaissement
  • Réception et envoi de marchandises
  • Inventaire
  • Respect de l’identité visuelle de la Marque (Merchandising)
  • Entretien du point de vente

Profil recherché

  • Personne expérimentée dans la vente
  • Une sensibilité à l’univers de la Mode et du Cuir serait un atout supplémentaire,
  • Capacité à gérer un flux de clientèle important tout en respectant la qualité du service,
  • Dynamisme, ambition, envie, rigueur et esprit d’équipe
Published by David Thiry - dans Cuir-city
commenter cet article
3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 07:58

 

Aujourd’hui le taux de transfo dans le e-commerce : 2%

Un site comme amazon avec une ergonomie et un marketing au top et avec un couple catalogue/prix parmi les meilleurs monte jusque 4%, pas plus.

Ø  Soit 2 visites sur 100 qui débouche sur un achat.

Que font les 98 autres ?

        Ils vont sur d’autres sites

        Ils abandonnent leur recherche

        Ils vont en boutique physique !

Dans le prêt-à-porter, et surtout dans le cuir, la plupart des clients ont besoin de toucher le produit, de l’essayer. C’est un achat important (gros panier) le client a besoin d’être rassuré.

UNE STRATEGIE MULTI-CANAL

        Le fait d'équiper une boutique d'une borne tactile (tablette) peut permettre aux clients de naviguer sur le site web de l'enseigne et de découvrir plus facilement la collection (une vitrine virtuelle dans le magasin) ; voire même de commander un article qui n'est plus disponible dans le point de vente (transformer l'achat tout de suite même si l'article n'est pas dispo).

        Les taux de transformation sont tellement faibles sur le web qu'il est dommage de ne pas renvoyer tout ce trafic (potentiellement acheteur) vers ses boutiques. Il est facile de lui conseiller de se rendre dans le magasin le plus proche de chez lui (grâce son IP). 

        25% des internautes préfèrent se faire livrer en boutique, et bien offrons leur cette possibilité ! c'est un bon moyen de travailler une nouvelle fois l'image de l'enseigne, plutôt qu'il découvre son produit seul chez lui.

        Le bénéfice immédiat de tout ça est premièrement une amélioration du taux de transformation du site web, mais aussi une augmentation du trafic et donc du CA magasin. c'est aussi de nouveaux outils de recrutement et de fidélisation !

        Chaque réseau de commercialisation apporte aux autres ses services, ses atouts et ses avantages.

AVOIR UN CONCEPT !

Par exemple :

Centre ville, grosse agglomération (ville de plus 100.000 habitants)

Petite surface magasin (30 à 50m²)

Equipées de bornes tactiles (ou le client choisit l’article qu’il veut essayer) Il peut rechercher selon plusieurs critères. C’est donc le site qui fait le vendeur

Très peu de marchandises en boutique. Une cinquantaine de produits pour que le client puisse toucher les matières et les qualités des différentes marques. Pour essayer les produits et trouver donc la bonne taille à choisir.

Vitrines très soignés, attirantes

Enseigne avec le nom du site Internet

Published by David Thiry - dans e-commerce
commenter cet article
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 10:02

Vous avez certainement déjà entendu parler du phénomène TRUCK FOOD !? De la restauration de rue (street food) devenue un phénomène de société aux Etats-Unis et qui a débarqué depuis plus d'un an sur Paris. Les gens se déplacent en ville et font parfois 45min de queue pour partager un bon burger avec leurs amis ou leurs collègues.

Outre l'aspect gastronomique (des burgers certes mais préparés sur place avec des produits frais), l'originalité du truck est sa grosse présence sur les réseaux sociaux afin que les clients puissent toujours connaitre l'emplacement du camion chaque jour.

  C'est pour cela que Thomas DAVESNES et moi avons décidé de se lancer dans ce magnifique projet et faire profiter toute la région lilloise d'une expérience unique : partager un bon repas et faire de belles rencontres dans une ambiance différente et conviviale. Le DAVEN'S FOOD TRUCK est né !

548485 375656999205195 1533259233 n

Pour Thomas DAVENES, en plus d'être une passion, la cuisine est son métier. Lors de son parcours professionel, il a beaucoup voyagé, travaillé dans de grands restaurants en tant que chef cuisinier. Avec le DAVEN'S FOOD TRUCK il s'invite près de chez vous et fera en sorte que déjeuner soit un agréable moment.

 

IMG_5826.jpgAu menu : Des préparations avec des produits régionaux en provenance directe de producteurs tel un restaurant gastronomique. Fini le doute sur le contenu de votre déjeuner, nous nous engageons à être transparent sur la provenance des produits.

  TRUCK FOOD LILLE : Notre camion sera présent toute la semaine sur le région lilloise avec chaque jour un emplacement différent. N'hésitez pas à visiter notre site (www.davensfood.com) ou liker notre page facebook pour connaitre nos emplacements.

  Le truck se déplace aussi pour des événements comme les comités d'entreprise, les rebonds de mariage ou anniversaires. N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande.

  J'espère que je vous aurai mis en apétit !

944607_381180991986129_1902009555_n.jpg

Published by David Thiry
commenter cet article
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 12:27

Le gros point fort du web par rapport au retail est la possibilité de proposer un catalogue produits presqu'à l'infini. Alors qu'un magasin doit optimiser son espace au m2 près (je sais de quoi je parle car j'ai ouvert une boutique de cuir de 30m2 à Lille), une boutique web peut se venter parfois de proposer plus de 100.000 références ! D'ailleurs c'est ce qui a fait le succès de MotoBlouz.com puis maintenant de cuir-city.com : Le choix !

Revers de la médaille, plus on propose de produits, plus l'on risque de tomber en rupture sur certaines références ou sur certaines tailles. Cela peut être très frustrant pour l'internaute de rester sur cet échec.

C'est pourquoi nous avons mis en place récemment sur Cuir-City.com la possibilité pour nos clients d'être alertés par e-mail d'un réapprovisionnement. En plus d'enrichir notre base de données en récupérant un maximum de mails, ce service est très apprécié par le consommateur.

Capture d’écran 2013-05-01 à 14.55.56De plus, vous allez récupérer des données très intéressantes : Sur Cuir-City, nous recevons une quinzaine de demandes de Skus par jour ce qui me permet de gérer mes réappros en fonction des demandes clients ! 

Je recommande donc à mes amis e-commerçants de mettre au plus vite cette fonctionnalités...

 

 

 

Published by David Thiry - dans e-commerce
commenter cet article
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 16:00

Vous l'ignorez peut-être mais Cuir-City.com distribue une marque en exclusivité : Cityzen cuir

Mais quelle est cette nouvelle marque ? En fait c'est tout simplement la marque de Cuir-City.com.

cityzen_brand.png

En tant que distibuteur des plus grandes marques de cuir, nous nous sommes inspirés de leur savoir-faire pour créer une collection répondant aux besoins de nos clients.

En tant que revendeur web, il était tentant de créer une marque premier prix pour proposer des produits les plus attractifs possibles. Cependant nous avons choisi une tout autre direction en choississant de faire des vêtements de cuir de qualité équivalente aux grandes marques mais en moyenne 20/30% moins chers !

Pour cela nous nous sommes entourés de spécialistes et fabriquons nos blousons dans les mêmes usines que les marques. Il nous a fallu presque un an pour concevoir et valider notre première collection afin d'être certain que le produit soit parfait !

Blouson-Cityzen-Blouson-en-cuir-femme-CITYZEN-rouge-4Alors comment faisons-nous pour être si bien placé en terme de prix ? Les marques font beaucoup d'efforts pour se faire connaitre et dépensent de grosses sommes d'argent en communication. Et bien nous le budget comm est de ZERO !

La pub ce sont nos clients qui nous la font ! En effet, nous espérons  qu'à chaque fois que nous vendons un cuir cityzen, le client se rende compte de la qualité apportée à nos produits et qu'il fasse profiter de son expérience.

Et pour l'instant, ça marche ! Nous avons déjà écoulé 1000 pièces pour cette saison hiver et nous n'avons eu que 2 SAV !

Nous sommes déjà en train de travailler sur la collection de l'hiver prochain et je peux déjà vous annoncer qu'elle va être très réussie ! Pas moins de 20 modèles pour homme et femme dans différentes matières et coloris.

Bien sûr nous continuerons à travailler avec les marques qui auront toujours un temps d'avance sur nous et qui sont aujourd'hui indispensables au marché du cuir. Mais nous espérons aussi que Cityzen continuera de trouver sa place et qu'elle réflète toute l'énergie que nous mettons pour faire d'excellents produits ! 

 

 

 

Vous trouverez les produits Cityzen en exclusivité sur www.cuir-city.com et à la boutique de lille :  5 place des patiniers dans le Vieux Lille

Published by David Thiry - dans Cuir-city
commenter cet article