Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 19:03

Ca fait un petit moment que je n'ai pas posté... En effet je suis en train d'essayer de retracer mon aventure (en compagnie de Thomas Thumerelle). Je ne sais pas si cela va aboutir à quelque chose mais je vais publier sur ce blog quelques extraits.

Me voici en 2004 là où l'aventure de MotoBlouz a commencé :

Comme à chaque "grandes vacances" Thomas Thumerelle et moi nous retrouvions dans le Nord de la France, prêts à passer ces trois mois ensemble. Pas toujours évident de trouver des occupations pour des jeunes de notre âge mais je dois dire que nous nous sommes jamais ennuyés lorsque nous étions à deux. Ces retrouvailles estivales étaient devenues un rituel ;  Une habitude pour ses deux inséparables que nous sommes depuis la plus tendre enfance. A l'époque, Thomas était étudiant à L'ESC Toulouse et les occasions de passer du temps ensemble étaient plutôt rares. Alors comme chaque année nous allions passer ces vacances à travailler sur un projet qui pourrait nous ramener un peu d'argent. Ce n'est pas que nous en manquions puisque nous provenons tous les deux d'une famille plutôt aisée ; mais c'était plutôt le moment d'assouvir notre envie d'entreprendre.

L'année précédente, nous avions organisé un tournoi de jeux vidéo. On n'était pas forcément des passionnés mais on s'était lancé ce défi au début de l'été justement. On avait alors créé une association (PES tournament), négocié avec la Mairie de Lille le prêt gratuit d'une salle, trouvé des sponsors qui nous avaient fourni des lots et proposé aux participants une buvette des plus lucratives. Au final on avait battu le record du nombre de participants à ce type de tournoi et réussi l'exploit de faire déplacer plus de cinq cents "gamers" avec leur télé et leur console sous le bras en provenance de toute la France ! On avait même eu le droit à notre article dans la Voix du Nord qui nous avait rendu très fier à l'époque.

Mais ce qui nous avait rendu les plus fiers, c'est que nous avions réussi à gagner chacun mille cinq cents euros grâce à cet événement géré comme des vrais businessmen que nous n'étions pas à l'époque. Je pense que c'est une étape importante qui a validé notre envie d'entreprendre ensemble et confirmé notre amitié sans faille. Une amitié commencée presque vingt ans plutôt à la petite école de la ville de Courrières dans le Pas-de-Calais.  On dit souvent en rigolant que nous avons fait notre business plan en maternelle mais il est vrai que ce coup de foudre amical est le pilier de notre aventure.

Revenons donc à l'été 2004. Après donc diverses expériences, il était temps de passer aux choses sérieuses, il était temps de créer NOTRE société ! Mais fallait-il encore trouver l'idée...

En cette année olympique, nous étions affutés comme des athlètes grecques et nos dents rayaient les parquets. Nous nous intéressons à l'actualité du moment et un phénomène a alors attiré notre attention : le boom d'internet ! Certes ce n'était pas un fait nouveau mais la net économie sortait à peine de sa longue convalescence après le crash de 2000 et redevenait attractive grâce à l'arrivée du haut débit qui allait changer notre façon d'utiliser le web. A l'époque il y avait 40% de la population en France qui avait accès à la toile et les sites les plus connus sont américains et s'appellent Yahoo ou encore eBay.

EBay justement ! je ne vais pas vous faire l'offense de vous présenter ce site mais à l'époque c'était LE gros site e-commerce connu de tous en France et déjà un mastodonte du web avec ses 135 millions d'utilisateurs dans le monde. Il constitue un revenu d'appoint pour des millions de personnes et peut même être leur première source de revenu. Il permettra aussi à des entrepreneurs de créer leur société, leur emploi et de réussir. Cela va d'ailleurs être notre cas...

Thomas et moi avions donc trouver notre occupation de l'été et on se décida à créer notre boutique eBay. Il nous restait plus qu'à trouver quoi vendre ! C'est à cet instant que je me dois de vous narrer mon contexte familial qui aura une très grande importance à l'époque. En effet, nous n'avions pas besoin de chercher très loin puisque je suis originaire d'une famille de commerçants. Je dois vous avouer que je suis assez fier de mon éducation et des valeurs que mon entourage m'ont apportées. J'ai toujours vu mes parents travailler du lundi au dimanche, rentrer tous les soirs après 20h et prendre très peu de vacances. Si je leur demandais de l'argent de poche pour mes sorties avec les copains, c'était à la seule condition de me lever le lendemain (malgré être rentré au petit matin) pour aller les aider sur les marchés le dimanche. Chaque conversation tournait autour de leur activité, ils vivaient et dormaient commerce. C'est la base pour un entrepreneur ! Mes parents étaient donc des commerçants ils avaient quatre boutiques de prêt-à-porter cuir dans des galeries marchandes du Nord et faisaient aussi les marchés. Dès l'âge de quatorze ans mon paternel m'emmenait avec lui "aux achats" au Sentier à Paris. J'ai donc très vite attrapé le virus et appris les bonnes méthodes. Il s'avérera par la suite que cette fibre commerçante sera un parfait complément au profil et aux études de Thomas.

On est allé alors piocher dans le catalogue familial pour trouver nos fameux articles à vendre sur eBay. Mon père, à l'époque, avait un petit rayon "moto" qui avait sa place dans sa boutique de cuir car un des ses fournisseurs avait décliné quelques blousons en version motard. On se rend compte alors qu'il n'y a aucune offre de blousons moto sur la Toile. De plus, on se dit tous les deux, que les motards seraient une clientèle facile à fidéliser car ce sont des passionnés et qu'ils auront toujours besoins de quelque chose. En réalité, nous n'avons pas réfléchi très longtemps car quinze jours après  le début de nos recherches, nous étions déjà à Paris pour acheter ces fameux blousons. Je pense que l'enclenchement de notre succès est venu de notre rapidité d'enchainement qui nous a permis de déceler très vite le potentiel et passait à la vitesse supérieure. Un bon entrepreneur doit savoir prendre la bonne décision très vite et ne plus regarder en arrière afin d'aller au bout de son idée.

Nous voici donc à Paris, chez un fournisseur pakistanais à Aubervilliers avec nos économies. Nous achetons quarante blousons moto à 50€ HT pièce qui nous allons vendre 150€.  On rentre donc le coffre de la voiture chargé, impatients de mettre nos acquisitions en ligne. Là encore on n'a pas attendu deux jours, puisque que le soir même on se débrouillait pour faire les photos et nos premières annonces apparaissaient. Après tant d'années, je peux maintenant vous l'avouer je ne suis pas très fier de la qualité des produits vendus à l'époque mais après tout business is business ! Les risques, eux, étaient limités puisque mon papa nous avait promis de nous reprendre les blousons si nous n'arrivions pas à les vendre. Mais nous n'avons même pas eu le temps de nous poser la question, ces doubles peaux pour motards se sont vendus très très rapidement. Waouh une énième aventure estivale qui allait encore se terminer par un succès ? Pas vraiment en fait puisque cette fois les gains allaient être plus importants et surtout beaucoup plus faciles à obtenir ! On s'est alors décidé de se lancer dans la grande aventure !

Partager cet article

Repost 0
Published by David Thiry - dans MotoBlouz
commenter cet article

commentaires

Cath. 03/02/2014 13:52

Une très belle histoire, l amitié, des idées et surtout la motivation, pour un super résultat ! BRAVO !!!

Présentation

  • : Le blog de David Thiry - Co-fondateur des sites cuir-city.com et motoblouz.com
  • Le blog de David Thiry - Co-fondateur des sites cuir-city.com et motoblouz.com
  • : Le temps est venu pour moi d'écrire l'histoire, MON histoire...
  • Contact

David Thiry sur Twitter

twitter_logo_header.png

Suivez-moi sur Twitter : david_thiry

Recherche

Suivez-moi sur votre téléphone

Pages